Au début du mois, nous fêtions notre anniversaire. Souhaitant renouer avec notre tradition, nous voulions fêter cela au restaurant.
Nous devions initialement aller dans l'une des brasseries de Bocuse (notre objectif étant de toutes les faire) mais Chéri en a décidé autrement, et m'a fait la surprise de m'emmener à l'Auberge de Collonges au Mont-d'Or, LE restaurant de Paul Bocuse.



bocuse.jpg



Autant dire que j'ai été TRÈS surprise et RAVIE, puisque c'était notre rêve de se faire ce restaurant pour nos 10 ans. Nous avions décidé de repousser un peu cette folie, mais Chéri avait tout planifié en secret et c'était vraiment une très belle surprise.

Passée l'angoisse des premières minutes où je n'arrêtais pas de dire en boucle que je n'étais pas assez bien habillée pour l'endroit, nous voici arrivant devant le restaurant.

Autant vous dire qu'avec sa façade toute colorée, je ne pouvais qu'aimer.

C'était la première fois que j'allais dans ce genre de restaurant et j'avoue que j'étais plutôt impressionnée: groom à l'entrée, cadre somptueux, personnel aux petits soins, vestiaire pour laisser nos vestes...

Une fois arrivés à notre table, je me suis totalement détendue en voyant que les autres clients n'étaient pas forcément mieux habillés que moi. Et, surtout, la discrétion et la gentillesse du personnel font que l'on se sent vite à l'aise.

Au niveau du repas, nous nous sommes vraiment régalés. Tous les plats sont délicieux et tout de même assez copieux.
Alors, au menu:
- gougère à l'apéritif
- mise en bouche avec un velouté de chou-fleur, tout simplement DIVIN
- dodine de canard et foie gras
- soupe Valéry Giscard d'Estaing à la truffe noire, je n'avais jamais goûté de truffe, mais c'était vraiment excellent, bien qu'habituellement je ne sois pas fan des champignons. Je crois que j'ai des goûts de luxe en fait !! ;-)
- poulet à la crème aux morilles accompagné d'épinards et de riz, un vrai régal
- plateau de fromages avec un choix gigantesque
- chariot de desserts, tellement rempli et appétissant que l'on a envie de tout tester. Heureusement, nous n'avions plus très faim, car autrement je crois que j'aurai vraiment eu du mal à me décider
- crêpe à l'orange et "petit" plateau de mignardises, qui devait bien comporter une vingtaine de mignardises, que nous n'avons malheureusement pas pu toutes goûter, à cause d'un estomac plein à craquer.


Tout était vraiment excellent: le décor, les plats, le personnel... Et nous avons même eu le droit à la visite de Mme Bocuse, avec un petit pincement au cœur à l'idée que nous aurions pu rencontrer le GRAND Paul Bocuse, s'il n'avait pas eu ses soucis de santé.


Je vous laisse avec quelques photos, toutes tirées du site de Paul Bocuse.


bocuse1.jpg




bocuse2.jpg




bocuse4.jpg




Une parenthèse enchantée, un moment inoubliable, pour fêter l'anniversaire de rencontre de deux grands gourmands et passionnés de bonne cuisine.